Chavez annule une visite à Cuba par crainte d’une attaque colombienne

Le président vénézulien Hugo Chavez a annulé dimanche une visite à La Havane, où il devait être le principal orateur de la fête nationale cubaine lundi, en affirmant qu’une «agression» armée de son pays par la Colombie était «plus probable que jamais».
M. Chavez qui devait partir pour Cuba dimanche, a déclaré au cours d’un meeting politique qu’il disposait d’«informations des services du renseignement» laissant penser que «la possibilité d’une agression armée contre le territoire vénézuélien» par la Colombie était «plus probable que jamais durant toutes ces années».

Le Venezuela a rompu jeudi ses relations diplomatiques avec Bogota après que l’ambassadeur colombien auprès de l’Organisation des États américains (OEA) eut présenté des «preuves» (images satellites, coordonnées GPS, photos) de la présence de 1 500 guérilleros colombiens au Venezuela.

Caracas avait rejeté ces allégations en dénonçant un «cirque médiatique».

«Nous refusons, avons refusé et refuserons toujours la possibilité qu’une force de guérilla, une force paramilitaire ou militaire étrangère s’installe sur le plus petit millimètre carré de notre territoire souverain», a déclaré M. Chavez au cours du meeting retransmis par la télévision officielle VTV.

Depuis jeudi, l’armée vénézuélienne est placée en état d’alerte «maximum» dans les régions à la frontière de la Colombie.

M. Chavez a aussi déclaré dimanche que le Venezuela cesserait ses exportations de pétrole vers les États-Unis si Washington soutenait une attaque de la Colombie contre son pays.

«S’il y avait une agression armée contre le Venezuela à partir du territoire colombien ou d’un autre endroit, soutenue par l’empire yankee, nous suspendrions l’envoi de pétrole aux États-Unis, même si nous devions manger des pierres ici», a-t-il dit.

Les États-Unis sont la première destination du brut vénézuélien même si la compagnie nationale Petroleos de Venezuela (PDVSA) a récemment augmenté ses exportations vers d’autres pays comme l’Inde ou la Chine, pour «diversifier» ses marchés.

Canoe – Infos – International – Chavez annule une visite à Cuba par crainte d’une attaque colombienne

Publicités
Cet article, publié dans Infos, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s